Actuellement, avoir effectué des études dans le supérieur ne garantit plus une arrivée facile dans le monde du travail.

Le marché de l’emploi est en effet très capricieux, avec un rythme de recrutements qui reste clairement en deçà de celui que l'on observait dans les années d'avant-crise.

Même si cette relance est irrégulière selon les secteurs, le marché de l’emploi des cadres supérieurs semble néanmoins en plein redémarrage.

Entre le développement des télécoms et l'inertie de la construction, il semble évident que la situation est totalement différente d'un secteur à l'autre.

La mobilité apparaît comme une composante de la vie des cadres. Ce turn-over est visible Cette mobilité est un terme qui rassemble différentes réalités. Elle peut tout autant signifier un nouveau poste dans le groupe qu'un changement de carrière. Les cadres changent de plus en plus souvent de carrière. Au sein même de leur société, ils n'hésitent pas à changer de région pour travailler. Plusieurs raisons vont pousser une personne à rejoindre une nouvelle société. Par exemple, citons l'envie de changer de domaine d'activité et le manque de perspectives d'évolution. Il ne suffit pas d'avoir l'ensemble des compétences réclamées pour accéder à un poste intéressant. Montrer son envie d'évoluer s'avère également capital. La recherche d'un travail ne se fait pas au petit bonheur la chance, si ce n'est en suivant les conseils de spécialistes, comme ceux de Job-lyon. Entre le recruteur et les postulants, c'est le premier nommé qui espère quelque chose : insistez sur vos qualifications ! Les relations professionnelles sont essentielles ! Faire la connaissance de professionnels de votre domaine d'activité fait partie des démarches qui peuvent se révéler payantes. Enfin, il est indispensable d'être informé des nouvelles du secteur, en scrutant des sites tels que Job-lyon.com.